Illustration

Odilon Redon

Le Liseur

1892

Dans les nuits d’angoisse, jamais les livres ne m’ont à ce point semblé des compagnons. Sans eux, serais-je debout ? Étrange sensation d’entendre les élites politiques se vanter de ne plus jamais lire (la cybergirl Fleur Pellerin, par exemple) et promettre, avec enthousiasme, l’avènement de générations ultra-connectées.

Le Liseur

Collection: INHA
Dimensions: 236 x 308 mm
Text: Sylvain Tesson, Une très légère oscillation, 2017


Publié: Décembre 2017
Catégorie: Illustration

Source