Peinture

Claude Gellée « le Lorrain »

Dans les lointains

1630–1650

Elle travaillait dans l’éternel ma belle. Il faut croire Claude Lorrain, les premiers plans d’un tableau sont toujours répugnants et l’art exige qu’on situe l’intérêt de l’œuvre dans les lointains, dans l’insaisissable, là où se réfugie le mensonge, ce rêve pris sur le fait, et seul amour des hommes.

Dans les lointains
Rest on the Flight into Egypt, c.1640
Dans les lointains
Italian Landscape, c.1630
Dans les lointains
Pastoral Landscape, 1638
Dans les lointains
Coast View with the Abduction of Europa, c.1645
Dans les lointains
Sunrise, c.1646
Dans les lointains
Pastoral Landscape: The Roman Campagna, c.1639
Dans les lointains
View of La Crescenza, c.1648
Dans les lointains
The Ford, c.1636
Dans les lointains
Harbor at Sunset, c.1650
Dans les lointains
The Herdsman, c.1650
Dans les lointains
Landscape with Merchants, c.1629
Dans les lointains
The Judgment of Paris, c.1645
Lieu: Western Europe
Mouvement: Baroque

Collection: The Cleveland Museum of Art - The Metropolitan Museum of Art - The National Gallery - The J. Paul Getty Museum
Text: Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932


Publié: Septembre 2015
Catégorie: Peinture

Source